Atelier d'espace urbain

Édito

CARTOGRAPHIX02

image d'illustration

Dans le cadre du cours de Marie-Cécile Guyaux, un exercice de type cartographique est demandé au terme des sessions de visites actives. Raymond Balau donnera un cours spécifique "anatopix" le 28 février 2017. Présentation aux JPO.

Actualités

ARTPUBLIC01

image d'illustration

« Technique du contre-projet », ça sonne un peu comme « Technique du coup d’état », de Curzio Malaparte, mais il s’agit moins ici d’insurrection que de liberté d’action. Cette approche « d’encontre » ne colle pas à la political correctness ambiante. Elle indique plutôt la formulation d’un projet opposé à un autre, qui lui préexiste, ou d'une proposition démarquée. Il ne s’agit pas de contrecarrer une procédure en cours, mais de faire retour sur une situation et d’en formuler les enjeux a posteriori afin de la prendre pour objet de spéculation, d’abord in abstracto, ensuite de manière plus concrète.

RELIRES03

image d'illustration

« Il n’y a peut-être pas de jours de notre enfance …. ». C’est Proust. "Sur la lecture". Préface de 1905 pour "Sésame et les Lys". De Ruskin. Lignes délivrées « de leur condition de préface », comme écrivait Nyssen. « Nous sentons très bien que notre sagesse commence où celle de l’auteur finit, et nous voudrions qu’il nous donnât des réponses, quand tout ce qu’il peut faire est de nous donner des désirs. »

RELIRES02

image d'illustration

La lecture créatrice ne se fait du premier coup que par accident, mais ça peut arriver. Sinon, il faut relire, pour déjouer l’autorité, pour déceler les multiplicités à l’œuvre sous les apparences des livres, pour sonder les forces et les rythmes qui portent les variations du sens.

RELIRES01

image d'illustration

A l’occasion du lancement du projet RELIRES, titre qui dit ce qu’il veut dire, c’est-à-dire qui s’offre dans le pluriel d’une apparente incorrection, mais qui joue les néologismes pour atteindre son but dans un clin d’œil, quelques notes de lecture suivent, dans un assemblage assez libre qui s’inspire au fond … de certaines formes de lecture, parfois décousues de fil blanc. Lires, délires et relires ont voix au chapitre au sein des plaisirs de lecture.

CARTOGRAPHIX01

image d'illustration

Les couvertures médiatiques des territoires n'en épuisent pas les lectures, car plutôt qu'accroitre le degré de précision des descriptions, elles en augmentent sans cesse le degré d'incomplétude, par le simple fait que le temps réel ne s'applique pas partout de la même manière ; l'exactitude territoriale est désormais moins en bute à l'anatopisme qu'à l'anachronisme. Comme on sait qu'une carte n'est jamais à jour, on peut se demander ce qu'elle inactualise par définition.

BACKSTAGEINTERNE

image d'illustration

Les devenirs urbains sont magiques si on prend la peine de les identifier en tant que forces motrices du réel pluriel doublé d’imaginaires entrecroisés. L’inconnu est là où on ne l’attend pas, c’est-à-dire partout, à commencer par ce qui semble connu. Se fier aux apparences pour mieux les sonder et les retourner comme des chemises : gage de trouvailles à l’infini.

PORTFOLIO

image d'illustration

Un portfolio A4 papier, lisible et original est mis en chantier dès la première année, puis complété, perfectionné et décanté au fil des études, avec une importance particulière en B3 et en M2.

INTERACT

image d'illustration

Loin des singularités qui se "cosmétisent" en petits "univers" individuels, les productions en matière d'espace urbain nécessitent avant tout écoute, regard et réflexion, mais pour la concrétisation, elles impliquent aussi, le plus souvent, des interactions avec d'autres personnes, liées d'une manière ou d'une autre aux situations prises pour contextes.

Mnemo